Plus écolo !

31 mars 2020

Passer au zéro déchet

Vous voulez changer vos habitudes de vie et passer progressivement au zéro déchet ? Des conseils, vous en trouvez partout mais le premier conseil qui revient souvent, c’est celui de se concentrer sur une pièce et de faire les changements progressivement. Moi, j’ai décidé de commencer par la salle de bain. 

Qu’est-ce qu’on peut remplacer dans la salle de bain ? Déjà, le shampoing. Vous pouvez opter pour un shampoing solide tout en sachant que vos cheveux risques d’être différents au début. Car oui, en passant à des composants plus naturels, et en quittant le monde des shampoings traditionnels, ils vous paraîtront moins brillants, moins doux, peut-être plus gras. Il vaut environ 1 mois avant que vos cheveux ne s’habituent à votre changement de routine. 

Source: Externe

Après, vous pouvez remplacer votre après-shampoing par un pain solide. Les premiers temps, vous aurez l’impression qu’il ne démêle pas, mais comme pour le pain de shampoing, vos cheveux s’y habitueront. 

Le gel douche se transforme ensuite en pain de savon. Si vous faites attention à ne pas laisser fondre vos pains, vous allez économiser plusieurs bouteilles

Côté démaquillage, il est également possible de passer au zéro déchet. Privilégiez les cotons réutilisable. L’huile peut tout à fait remplacer votre démaquillant habituel, votre crème pour le corps et peut également servir de soin pour les cheveux (attention à la quantité).

Une fois tous (ou presque) les déchets de la salle de bain supprimé, vous pouvez vous pencher sur une autre pièce. Pourquoi pas la cuisine ?

 

Posté par KlaraB à 11:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Vêtements : Halte au gaspillage, faites-les durer plus longtemps !

Dans les années 60/70, les vêtements comme les appareils électro-ménagers étaient conçus pour traverser plusieurs décennies. Les vêtements basiques pouvaient rester des années dans l'armoire sans se démoder ni s'abîmer. Cette tendance qui avait complètement disparu revient aujourd'hui avec des comportements d'achat tournés vers des vêtements responsables qui vivent et dont il faut prendre soin.

 

Des vêtements responsables aux matières qui changent au fil du temps…

Source: Externe

On délaisse désormais le lycra (élasthane ou spandex) faiblement résistant à l'abrasion et au lavage à moyen terme ainsi que toutes les fibres à base de pétrole. Les choix se portent aujourd'hui sur des vêtements responsables et des matières vivantes.

Cependant, il faut savoir que toute matière vivante évolue au fil du temps. Si l'on prend l'exemple du cuir végétal, une peau d'animal tannée avec des matières issues de la nature (sans métaux) on constate qu'elle évolue selon la manière dont elle est sollicitée. Les cuirs de qualité vivent avec vous, se patinent, se froncent, se lissent différemment selon la personne qui les porte. Même constat avec les cotons de qualité qui à la longue duvettent et s'adoucissent. Sachez qu'un bon coton, conçu pour durer, se duvette naturellement pour préserver sa résistance.

Parlons des couleurs maintenant ! Ces dernières années, les jeans arboraient des couleurs fixées artificiellement qu'il était impossible de patiner à la longue. On revient aujourd'hui à l'utilisation de l'indigo pour les jeans et chemises. Ce pigment naturel est par nature peu fixant ce qui permet d'obtenir des vêtements qui déteignent au fil du temps et modifient leur aspect, leur patine à l'endroit où le vêtement "travaille" le plus. Votre beau jean change d'aspect au fil des lavages ? Se délave ? Mais n'est-il pas plus beau ainsi, reflétant vos habitudes, votre mode de vie, votre personnalité tout simplement ?

 

Radiographie et tribologie des textiles…

On appelle souplesse et résistance mécanique d'un matériau textile, la capacité d'étirement de la maille quand on l'étire au maximum. Plus un tissus possède une torsion forte, plus il sera résistant. Un tissus de bonne qualité est constitué de fils dont la torsion est comprise entre 500 et 1200 fois par mètre. En dessous de 500, on utilise donc un fil à torsion faible, donc moins de fil pour concevoir un vêtement, un procédé bien plus rentable ! Le tissus obtenu est certes plus souple mais risque de se déformer très vite.

L'usure des tissus est un phénomène inéluctable à la longue. Toutefois certaines matières notamment celles composées de polyester, de viscose, d'acrylique ou de lin sont plus résistantes que d'autres à l'abrasion. 

La compréhension des mécanismes qui participent à l’usure des vêtements et des tissus en général est une science à part entière qui est définie sous le terme de “Tribologie des Textiles”. 

 

Comment faire durer vos vêtements plus longtemps ?

Source: Externe

Dites non à la fast-fashion ! Acheter à tort et à travers des vêtements à la mode mais bon marché est un mauvais calcul. Généralement fabriqués à l'étranger ils sont faits de matériaux à bas prix et de mauvaise qualité. Résultat, les vêtements s'abîment très vite et sont rapidement jetés…

Prenez soin de vos vêtements et évitez de les laver trop souvent en machine. Utilisez toujours des programmes doux et à 30° (on lave aussi bien à 30° tout en utilisant moins d'énergie !) et bien sûr n'utilisez jamais de sèche-linge. Lavez vos jeans à l'envers. Ne surchargez pas votre machine afin d'éviter les frottements de vêtements et utilisez des pochons en tissus pour les vêtements les plus fragiles.

Au lieu de jeter recyclez ! Avec un minimum de connaissances en couture transformez un vieux pull en jupe, un tee-shirt basique en top cool et stylé, relookez une vieille chemise, teignez vos chaussures…

Enfin, autre conseil, investissez dans des cintres de qualité. Les cintres bon marché à longue déforment et marquent à vie les vêtements auxquels vous tenez. Optez pour des cintres ronds, en velours et pensez à glisser un papier léger entre les pinces des cintres pour jupes et pantalons.

 

Posté par KlaraB à 11:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]